choisir son statut juridique comparateur excel

Choisir son statut juridique : comparateur Excel

4.9
(13)

Choisir son statut juridique : comparateur Excel gratuit. Voici le meilleur simulateur pour effectuer votre choix de forme juridique d’entreprise, à télécharger plus bas en un clic.

Vous êtes entrepreneur, créateur d’entreprise, et vous vous posez la question du choix du statut juridique ? Vous hésitez entre entreprise individuelle, EIRL, micro-entreprise, SASU et EURL ? Vous cherchez un simulateur de statut juridique et de charges sociales ? Bonne nouvelle, nous avons l’outil idéal pour vous !

Le document que nous vous proposons de télécharger plus bas est un tableau comparatif des différents statuts juridiques, sous la forme d’un simulateur Excel. Concrètement, vous pourrez entrer vos chiffres et simuler les montants de cotisations sociales et d’impôt à payer. Ceci vous permettra de mettre le doigt sur les avantages et les inconvénients de chaque statut, du moins sur le plan purement financier, en fonction de votre cas particulier.

Choisir le meilleur statut juridique pour optimiser le paiement des charges et impôts n’est pas simple, car beaucoup de paramètres différents entrent en jeu : nature de l’activité, niveau du chiffre d’affaires envisagé, niveau des charges courantes, etc. Cela implique de se projeter dans l’avenir, alors que l’on a même pas lancé son activité…

Mais choisir un statut, c’est aussi faire le choix d’une protection sociale et d’une protection en terme de risque de faillite :

  • si vous souhaitez protéger votre patrimoine, vous privilégierez l’EIRL ou les formes sociétaires. A noter cependant que la plupart des petites activités ne comportent aucun risque patrimonial,
  • si vous souhaitez la meilleure protection sociale possible, choisissez la SAS ou SASU, qui offrent un accès au régime générale de la Sécurité sociale (sans toutefois pouvoir bénéficier des indemnités chômage), alors que tous les autres statuts relèvent du régime spécifique des indépendants, moins protecteur,
  • si vous comptez accueillir des associés, il vous faudra choisir entre la SARL et la SAS,
  • si vous souhaitez simplement tester une activité, la micro-entreprise est toute indiquée.

Il faut distinguer deux grands types de formes juridiques :

  • L’entreprise individuelle (EI) vaut pour une activité exercée en nom personnel ou “nom propre”. Autrement dit, le chef d’entreprise est confondu avec son activité. Les patrimoines aussi sont confondus, même s’il faut créer un compte bancaire séparé pour l’activité à partir de 10 000 € de chiffre d’affaires annuel. Il existe différentes formes d’entreprises individuelles :
    • entreprise individuelle classique,
    • micro-entreprise,
    • entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL), qui est une forme bâtarde à déconseiller,
  • La société vaut pour une activité exercée sous la forme d’une personne morale indépendante de ses actionnaires ou associés. Les patrimoines des associés et de la société sont donc dissociés. Il peut y avoir un ou plusieurs associés. Il existe deux grands types de sociétés :
    • la SARL (ou EURL en cas d’associé unique), qui relève du régime spécifique des indépendants. Dans ce statut, le dirigeant est appelé “gérant”,
    • la SAS (ou SASU en cas d’actionnaire unique), qui relève du régime général de la Sécurité sociale. Dans ce statut, le dirigeant est appelé Président (et Directeur général s’il y a un deuxième dirigeant), et les associés sont appelés “actionnaires”.

Voici un petit rappel des enjeux, avantages et inconvénients concernant les différents statuts juridiques :

  • Le statut de micro-entreprise (ex auto-entreprise) est de loin le plus simple en terme de création et de gestion. Idéal pour lancer une activité, il souffre cependant d’un manque de crédibilité, surtout si vous intervenez sur un secteur technique ou pointu
    • Avantages : pas besoin d’expert-comptable ; pas de comptabilité à tenir ; pas de cotisations sociales minimales en l’absence de chiffre d’affaires ; possibilité d’embaucher ; possibilité d’être soumis à la TVA,
    • Inconvénients : plafonds de chiffre d’affaires ; moins crédible ; fermé à certaines aides ; impossibilité de s’associer,
    • Remarque : dans ce statut, la rémunération est estimée forfaitairement selon un pourcentage du chiffre d’affaires (50% si activité de services, 29% si activité de vente de marchandises), ce qui déterminera de fait le niveau des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu. Selon le cas, ce type de calcul, déconnecté de la réalité, peut vous être favorable ou défavorable,
  • Le statut EI ou EIRL est le plus classique pour une activité de commerce et d’artisanat exercée à titre personnel. Mais ce statut est en perte de vitesse, concurrencé par les formes de société à associé unique, plus protectrices,
  • Le statut SARL (ou EURL si associé unique) est le plus classique pour une activité exercée sous forme de société. Mais il est de plus en plus concurrencé par la SAS-SASU, qui offre une meilleure protection sociale,
  • Le statut SAS (ou SASU en cas d’actionnaire unique) est très en vogue car souple et protecteur, même s’il est plus coûteux en terme d’expertise-comptable et de cotisations sociales à verser.

Voici donc un comparateur Excel pour choisir son statut juridique d’entreprise.

Choisir son statut juridique : présentation du comparateur Excel.

Le comparateur de statut juridique que nous vous proposons est extrêmement simple à utiliser. Il va vous permettre de choisir votre statut juridique en toute connaissance de cause, de matière à optimiser le paiement des impôts et charges sociales.

Le fonctionnement est très simple :

  • saisissez vos hypothèses dans les cellules sur fond bleu à droite du tableau comparatif : chiffre d’affaires annuel prévisionnel, dépenses prévisionnelles, rémunération annuelle prévue si société, type d’activité,
  • le tableau se met à jour en conséquence : observez les différences en termes de cotisations sociales et d’impôts à payer.

La dernière ligne du tableau présente ce qu’il reste au chef d’entreprise, une fois tous les prélèvements réalisés.

A présent, nous vous proposons de télécharger votre comparateur Excel pour vous aider à choisir votre statut juridique.

Téléchargez maintenant votre comparateur Excel de statut juridique.

Cliquez ci-après pour télécharger votre comparateur Excel de statut juridique, c’est immédiat, gratuit et sans inscription :

Extrait du document à télécharger :

Comparateur de statut juridique Excel

D’autres documents Excel pour les entrepreneurs.

Nous vous proposons une boîte à outil inédite pour entrepreneur, sur Excel, qui consiste en un certain nombre de documents incontournables :

Vous pouvez noter cet article :

Combien d'étoiles mettriez-vous ?

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 13

Pas encore de vote ! Soyez le premier.

Merci pour votre soutien !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :